Archives par mot-clé : lutrinae

La saison des amours des loutres

La  saison  des amours  des  loutres: une saison propice aux rencontres et à la reproduction des loutres

Contrairement aux autres animaux, la loutre a une vie amoureuse très particulière et la reproduction des loutres fonctionne d’une manière bien spéciale. Les rencontres entre le mâle de la loutre et la loutre femelle se font généralement pendant la saison des amours.
En dehors de cette saison des amours, le mâle et la femelle loutre restent généralement séparés, l’habitat de la loutre étant propre à chacun.

Bien que les mâles et les femelles loutres ne vivent pas dans les mêmes habitat, ils ne semblent pas se montrer agressifs l’un envers l’autre lorsque leurs habitats se chevauchent. Seuls les bébés loutres mâles peuvent rester avec leur mère pendant quelques années pour leur période de croissance.

Comportement des loutres pendant la saison des amours

Pendant la saison des amours, les loutres perdent leur discrétion. Les mâles loutres commenceront à faire leur apparition dans les habitats où se trouvent les femelles loutres pour conquérir l’amour d’une femelle. Mais la réponse pour l’accouplement est donnée par la femelle loutre.  Dans ce cas précis, si le mâle de la loutre se sent rejeté par une femelle loutre, il se déplacera dans un autre habitat pour  y trouver une autre femelle loutre.

saison-amour-loutre
La saison des amours des loutres

On observe alors des jeux aquatiques ou encore des poursuites entre les deux sexes de loutres.  La femelle loutre, pour manifester son intérêt pour le mâle loutre, va se rouler avec ce dernier. Le mâle loutre quant à lui, peut mordre le nez de la femelle loutre en réponse pour lui dire qu’il est intéressé.
Le niveau d’hormones de la loutre augmente progressivement pendant ces activités.
L’étape de rencontre avec les deux sexes se fait généralement sur la terre ferme mais en ce qui concerne le processus d’accouplement, les loutres se déplacent dans l’eau.

Quoi qu’il en soit, la reproduction des loutres est un cycle assez particulier et unique en son genre !

N’est-ce pas beau l’amour Loutre ?

Les différentes espèces de loutres

Les loutres: une grande famille de 13 espèces différentes

Les loutres vivent dans les habitats côtiers et d’eau douce. Les différentes espèces de loutres appartiennent toutes à la plus grande famille de mammifères carnivores sur terre, à savoir la famille des Mustelidae. Toutes ces espèces proviennent d’un cycle de reproduction des loutres assez particulier.

La famille Mustelidae

La famille Mustelidae est donc la plus grande famille de carnivores. Il y a, en effet, plus de 65 espèces de mustélidés; 13 sont des loutres. Dans les années 1960, les biologistes pensaient qu’il y avait jusqu’à 19 espèces de loutres et 63 autres sous-espèces. Après diverses observations et examens attentifs, les biologistes ont fait un constat: certaines caractéristiques, telles que la taille des dents et la quantité de peau nue sur le nez, varient au sein de chaque espèce de loutre. Ces variations avaient alors conduit les biologistes à penser qu’il y avait plus de types de loutres que les gens ne le reconnaissent aujourd’hui. Pourtant, on compte bien aujourd’hui 13 différentes espèces de loutres.

Tout comme le ratel, le glouton, le blaireau ou le putois, la loutre appartient aussi à la famille des Mustelidae. Avec une taille allant de 20cm à 1 mètre, les nombreux membres de cette grande famille présentent des caractéristiques similaires. Effectivement, tous ont un corps allongé et des pattes courtes. Ils ont également une fourrure épaisse, des poils denses et fins, et des oreilles rondes.

Les différentes espèces de loutres

Venons-en maintenant au sujet qui nous intéresse : les différentes espèces de loutres.

Ces adorables créatures appartiennent à une sous-famille des Mustelidae, celle des Lutrinae. Elles sont considérées comme « semi-aquatiques ». Voici ci-dessous une liste de certaines espèces de loutres :

  • La loutre d’Europe : grande (jusqu’à 1,2 mètres) et très bonne nageuse, elle a une fourrure brune. On la retrouve dans tout le continent Eurasien.
    Loutre d’Europe

     

  • La loutre de mer: très grande (un mâle mesure entre 1,2 et 1,5 mètres), la loutre des mers est la seule à vire en eau salée et sa fourrure est la plus dense.
    Loutre de mer

     

  • La loutre de rivière: sa fourrure est claire sur le devant et brun/noir sur le dos. Loutre de rivière vit en petits groupes, en général composés de mères et de loutrons.
    Loutre de rivière

     

  • La loutre géante: origine d’Amérique du Sud, c’est la plus grande (un mâle mesure entre 1,5 et 1,8 mètres de long). Loutre géante fait partie des plus grands prédateurs d’Amérique du Sud.
    Loutre géante

     

  • La loutre cendrée : c’est la moins aquatique des loutres mais aussi la plus petite (entre 40 et 60cm). On la trouve essentiellement en Asie. Loutre cendrée se déplace facilement en terre ferme et est considérée comme joueuse et sociable.
    Loutre cendrée

     

  • La loutre marine : aussi appelée « chat de mer », loutre marine est plus à l’aise dans l’eau que sur terre. Plutôt solitaire, on la retrouve au Chili et au Pérou, dans les zones côtières.
    Loutre marine

     

  • La loutre à pelage lisse : présente dans le sud de l’Asie, en Chine et en Inde, son pelage brillant est plus lisse que celui des autres loutres.

    Loutres à pelage lisse

Consultez notre article concernant la menace d’extinction qui pèse sur les loutres pour prendre conscience de ce qu’elles risquent, et n’hésitez pas à jeter un œil à des organismes internationaux tels que :