Archives par mot-clé : accouplement

La reproduction des loutres

Le processus de reproduction des loutres

Après avoir obtenu leur maturité sexuelle, les loutres peuvent se reproduire. Elles se reproduisent une ou deux fois par an, et l’accouplement se déroule généralement soit l’hiver, soit l’été. La reproduction des loutres est un processus complexe que nous vous invitons à découvrir !

Chez les loutres de mer, ou Enhydra lutris, le processus de reproduction est très unique du fait de leur mode de vie mais surtout de la capacité des loutres femelles à retarder le développement de l’embryon.

La femelle loutre attire le mâle loutre

Le mâle loutre retrouve la femelle dès lors qu’il entend ses cris aigus et lorsqu’elle sécrète ses glandes anales. La catiche, comme on nomme le terrier, est construite avant l’accouplement. On y trouve deux entrées distinctes. D’une part, il y’a une entrée qui est sous l’eau, d’autre part, il y’a une entrée située à la surface du sol. Cette dernière est recouverte par l’épaisse végétation.

Une belle loutre femelle

L’accouplement des loutres

Les loutres s’accouplent généralement dans l’eau, pour une durée approximative d’une demi-heure. Quand une loutre de mer mâle trouve une femelle réceptive, les deux loutres s’engagent alors dans un comportement ludique, jusqu’à parfois devenir agressif. Ils se lient pour la durée de l’oestrus, ou 3 jours. Le mâle loutre tient la tête ou le nez de la femelle loutre avec ses mâchoires pendant la copulation. D’ailleurs, on peut parfois voir des cicatrices visibles sur les femelles, à la suite de ce comportement assez atypique.

Reproduction des loutres de rivière dans l’eau

Une reproduction plus complexe pour les loutres de mer

Les loutres de rivière femelles accouchent après une grossesse de neuf semaines. En revanche, la reproduction de loutres de mer peut être un peu plus compliquée.

Les loutres de mer femelles vivent en grands groupes. Quand l’une des femelles se prépare à se reproduire, elle dégage un parfum qui attire les mâles. Quand un mâle détecte l’odeur, il nage parmi les femelles avec le visage vers le bas, nageant plus rapidement que la normale, à la recherche de la femelle parfumée. En la retrouvant, il nage et l’embrasse, en se frottant et en frottant son corps. Si elle est prête à s’accoupler, le mâle reste avec elle pendant quelques jours. Sinon, elle le rejette en claquant des dents de façon fugace le repoussant.

La loutre de mer peut retarder le développement du loutron

Les loutres de mer s’accouplent avant l’arrivée de la saison orageuse, quand les mers deviennent rugueuses. La mer agitée rend l’accouplement difficile et la nourriture plus difficile à trouver. Les loutres de mer femelles peuvent retarder le développement de leurs jeunes jusqu’à la fin de la saison orageuse en empêchant l’œuf de s’implanter dans leur utérus.

Reproduction de loutres de mer dans l’eau

La loutre de mer fait partie de plusieurs espèces de mammifères qui subissent une implantation différée dans laquelle l’embryon ne s’implante pas immédiatement après la fécondation, mais demeure en suspension en permettant la naissance dans des conditions favorables. L’implantation retardée produit des temps de gestation variés, qui ont été signalés comme étant de 4 à 12 mois.

Les loutres de mer donnent naissance à leurs petits une fois que le mauvais temps a disparu, quand la nourriture et les abris sont plus abondants. Les femelles donnent généralement naissance environ une fois par an, bien que beaucoup de femelles connaissent des intervalles de reproduction plus longs, donnant naissance tous les 2 ans. Si un chiot ne survit pas, la mère peut souffrir d’œstrus post-partum.

Cette capacité de retarder la grossesse n’est pas unique aux loutres de mer. Les blaireaux, les belettes et les kangourous peuvent aussi ralentir ou retarder le développement de leurs fœtus. Une grossesse retardée signifie que la durée de l’accouplement entre la loutre de mer et la naissance varie considérablement. Le maximum est de 12 mois