La loutre géante

Loutre géante: comment vit la plus grande des loutres ?

Dans la famille des Mustelidae, originaire d’Amérique du Sud, il existe une espèce de loutre nommée la loutre géante . Parmi les différentes espèces de loutres, c’est l’unique  loutre membre du genre Pteronura. C’est pour cette raison qu’elle est nommée la Pteronura Brasiliensis, soit la loutre géante du Brésil ou loutre géante sud-américaine. Elle est la plus longue des loutres du monde, même si la loutre de mer (Enhydra lutris) est plus lourde.

Pteronura Brasiliensis – Loutre géante

Voici tout ce qu’il y’a à savoir sur la loutre géante.

Description de la loutre géante

La loutre géante est la plus grande de son espèce, aussi longue qu’un homme et aussi lourde qu’un berger allemand. Un mâle peut mesurer de 1,5 à 1,8 mètre de long accompagné d’un poids pouvant aller de 26 à 32kg, alors que la femelle peut mesurer de 1,5 à 1,7 mètre pour un poids entre 22 et 26kg. Cependant, le mâle et la femelle n’ont pas de grandes différences, il est donc difficile de faire la distinction. De ce fait, la loutre géante est considérée comme un des grands prédateurs d’Amérique du Sud aux côtés du jaguar, anaconda ou encore du puma.

Cette loutre a une tête globuleuse, légèrement aplatie, avec un museau arrondi et incliné. La tête a de nombreuses moustaches longues, fortes et épaisses : mystique (moustache), sourcilière (sourcil) et gorge. Ces moustaches contiennent de nombreuses terminaisons nerveuses, au point où leur cerveau y consacre une plus grande partie à l’analyse des moustaches.

Les yeux de la loutre géante ont d’énormes muscles du sphincter pour aider à se concentrer, et ils peuvent même se gonfler. Comme une majorité des mammifères placentaires, les loutres ne voient pas la lumière rouge. Elles voient le monde en bleu / vert.

La queue musclée de la loutre géante

La queue est très fortement musclée à la base et aplatie, avec un rebord bilatéral comme on peut voir sur des lames d’épées. L’extrémité de la queue est arrondie et la fourrure est particulièrement courte.

Les jambes et pattes de la loutre géante sont fortes et grandes. Les pattes antérieures sont courtes et trapues, étant fortement musclées. Elles sont grandes, nues en bas, avec de forts orteils et griffes, palmées au bout des doigts.

Mode de vie de la Pteronura Brasiliensis

Le comportement de la loutre géante

Les loutres géantes sont des animaux très sociaux. La loutre géante vit généralement en groupes familiaux de trois à dix individus. Les groupes respectent les territoires et ne se battent pas les uns avec les autres. La structure sociale stable de chaque groupe est centrée sur la paire dominante liée à la vie, qui est la seule paire qui se reproduit. Ces groupes se reposent, jouent, voyagent, pêchent et dorment ensemble. Les membres du groupe utilisent des latrines communes où ils frottent leurs excréments et l’urine dans la terre avec leurs pattes, afin de faire connaître la résidence du groupe.

La reproduction des loutres géantes

Un couple de loutres géantes

La reproduction peut avoir lieu tout au long de l’année, bien que la plupart des jeunes loutrons naissent pendant la saison sèche. La taille des loutres portées varie d’un à six oursons, après une grossesse de 64 à 72 jours. Les bébés loutres sont pris en charge par les adultes et les frères et sœurs plus âgés. Au bout de deux à trois semaines, les loutrons sont mis à l’eau par la femelle, et à trois ou quatre mois, les bébés loutres commencent à chasser et à voyager avec la famille. Les jeunes loutres sont sevrées à six mois et sont des chasseurs efficaces à l’âge de dix mois, bien qu’ils restent avec le groupe familial pendant au moins une autre année. La maturité sexuelle des loutres est atteinte à l’âge de 2,5 ans, après quoi de nombreux jeunes adultes se dispersent.

Des loutrons de l’espèce de la loutre géante

La loutre géante est diurne. Bien que très adaptées à son mode de vie amphibie et malgré son apparence maladroite à terre, les loutres géantes vivent dans les lacs et les rivières lentes dans les zones boisées. Ils sont parfaitement adaptés à leur environnement aquatique, avec de grands pieds palmés et des queues robustes pour les guider à travers la végétation submergée, et des oreilles et des nez qui se ferment lorsqu’ils plongent à la recherche de proies. Une loutre adulte peut consommer jusqu’à 4,5 kg (10 livres) de poisson par jour, mais elle mange également des caïmans, des anacondas, d’autres serpents et même des tortues occasionnellement.

Déplacement des loutres géantes

Dans l’eau, les loutres géantes sont des nageurs fluides et gracieux. La méthode de nage lente est une pagaie à quatre pattes, avec la queue stationnaire. En nageant rapidement, les pattes sont près du corps, et tout le corps ainsi que la queue ondulent. Les pattes avant sont déployées et les gros pieds arrière sont utilisés pour donner une poussée supplémentaire. Les vitesses de nage normales sont d’environ 4 m / s et les longueurs de plongée sont en moyenne de 20 secondes. Quant aux louveteaux, cela reste difficile pour eux puisqu’ils doivent attendre leurs muscles nageurs se développent pour se déplacer dans l’eau.

Sur terre, les loutres géantes sont maladroites. Ils ne trottent pas ou ne sautent pas et contrairement à d’autres loutres, ils ne glissent pas pour s’amuser. En marchant, la tête est basse, le dos est voûté et le dernier tiers de la queue est maintenu incurvé au-dessus du sol. Cependant, les loutres peuvent parcourir une distance considérable entre les plans d’eau, ayant tendance à emprunter des chemins bien usés.

Une loutre géante qui se régale

Les loutres géantes peuvent se déplacer au galop même si leur vitesse n’est pas très rapide. Toutefois, leur déplacements sont très bruyants car leurs larges pattes frappent le sol. Lorsqu’il s’agit de monter ou en descendre les pentes, elles se déplacent très lentement et prudemment : elles glissent la tête la première, avec les quatre pattes évasées comme des freins.

Une réflexion sur « La loutre géante »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *