Tous les articles par Anouchka Hosseini

La reproduction des loutres

Le processus de reproduction des loutres

Après avoir obtenu leur maturité sexuelle, les loutres peuvent se reproduire. Elles se reproduisent une ou deux fois par an, et l’accouplement se déroule généralement soit l’hiver, soit l’été. La reproduction des loutres est un processus complexe que nous vous invitons à découvrir !

Chez les loutres de mer, ou Enhydra lutris, le processus de reproduction est très unique du fait de leur mode de vie mais surtout de la capacité des loutres femelles à retarder le développement de l’embryon.

La femelle loutre attire le mâle loutre

Le mâle loutre retrouve la femelle dès lors qu’il entend ses cris aigus et lorsqu’elle sécrète ses glandes anales. La catiche, comme on nomme le terrier, est construite avant l’accouplement. On y trouve deux entrées distinctes. D’une part, il y’a une entrée qui est sous l’eau, d’autre part, il y’a une entrée située à la surface du sol. Cette dernière est recouverte par l’épaisse végétation.

Une belle loutre femelle

L’accouplement des loutres

Les loutres s’accouplent généralement dans l’eau, pour une durée approximative d’une demi-heure. Quand une loutre de mer mâle trouve une femelle réceptive, les deux loutres s’engagent alors dans un comportement ludique, jusqu’à parfois devenir agressif. Ils se lient pour la durée de l’oestrus, ou 3 jours. Le mâle loutre tient la tête ou le nez de la femelle loutre avec ses mâchoires pendant la copulation. D’ailleurs, on peut parfois voir des cicatrices visibles sur les femelles, à la suite de ce comportement assez atypique.

Reproduction des loutres de rivière dans l’eau

Une reproduction plus complexe pour les loutres de mer

Les loutres de rivière femelles accouchent après une grossesse de neuf semaines. En revanche, la reproduction de loutres de mer peut être un peu plus compliquée.

Les loutres de mer femelles vivent en grands groupes. Quand l’une des femelles se prépare à se reproduire, elle dégage un parfum qui attire les mâles. Quand un mâle détecte l’odeur, il nage parmi les femelles avec le visage vers le bas, nageant plus rapidement que la normale, à la recherche de la femelle parfumée. En la retrouvant, il nage et l’embrasse, en se frottant et en frottant son corps. Si elle est prête à s’accoupler, le mâle reste avec elle pendant quelques jours. Sinon, elle le rejette en claquant des dents de façon fugace le repoussant.

La loutre de mer peut retarder le développement du loutron

Les loutres de mer s’accouplent avant l’arrivée de la saison orageuse, quand les mers deviennent rugueuses. La mer agitée rend l’accouplement difficile et la nourriture plus difficile à trouver. Les loutres de mer femelles peuvent retarder le développement de leurs jeunes jusqu’à la fin de la saison orageuse en empêchant l’œuf de s’implanter dans leur utérus.

Reproduction de loutres de mer dans l’eau

La loutre de mer fait partie de plusieurs espèces de mammifères qui subissent une implantation différée dans laquelle l’embryon ne s’implante pas immédiatement après la fécondation, mais demeure en suspension en permettant la naissance dans des conditions favorables. L’implantation retardée produit des temps de gestation variés, qui ont été signalés comme étant de 4 à 12 mois.

Les loutres de mer donnent naissance à leurs petits une fois que le mauvais temps a disparu, quand la nourriture et les abris sont plus abondants. Les femelles donnent généralement naissance environ une fois par an, bien que beaucoup de femelles connaissent des intervalles de reproduction plus longs, donnant naissance tous les 2 ans. Si un chiot ne survit pas, la mère peut souffrir d’œstrus post-partum.

Cette capacité de retarder la grossesse n’est pas unique aux loutres de mer. Les blaireaux, les belettes et les kangourous peuvent aussi ralentir ou retarder le développement de leurs fœtus. Une grossesse retardée signifie que la durée de l’accouplement entre la loutre de mer et la naissance varie considérablement. Le maximum est de 12 mois

La naissance du bébé loutre

La mise au monde du bébé loutre

La naissance des bébés loutres se fait généralement dans  un endroit très calme. Une fois la saison des amours passée, le mâle loutre après l’accouplement, qui a probablement eu lieu dans la nuit, s’occupera de la préparation de l’habitat de la nouvelle famille loutre.  Ensuite le mâle va quitter la femelle loutre et ne reverra plus ainsi ses bébés loutres.

naissance-bebe-loutre
Un bébé loutre dans les bras de sa maman.

L’importance du choix d’habitat de la loutre

L’habitat choisit pour mettre au monde un bébé loutre doit être un endroit calme, protégé par des arbustes avec un accès vers le sol sec et un accès vers la rivière. En effet une loutre a besoin d’un grand calme pour cet événement particulier. Les bébés loutres peuvent naître dans l’eau ou dans la tanière construite par le mâle loutre. S’ils naissent sur la terre ferme, les bébés loutres seront transportés ensuite dans la tanière par la maman loutre.

Selon les espèces de loutre, il faut compter 2 à 9 mois entre la période de conception d’une loutre et la naissance des bébés loutres. Les naissances vont jusqu’à 6 bébés loutres simultanément mais quant aux loutres de mer, elles ne font qu’un seul bébé loutre à la naissance. La reproduction des loutres dépend donc de leur espèce.

bebe-loutre
Un mignon bébé loutre.

L’alimentation et la formation du bébé loutre

Après la naissance des bébés loutres, ces derniers seront nourris pendant une période de 12 mois par leur mère.  Certaines espèces seront sevrées un peu plus tôt. Pendant le premier mois de sanaissance, le bébé loutre est très impuissant car il naît aveugle.  Il reste donc dans la tanière  jusqu’à ce qu’il soit capable de voir.  Le bébé loutre sera ensuite conduit dans l’eau par la mère loutre pour apprendre à nager.

Pour mieux s’occuper de leurs bébé, les femelles loutres peuvent passer jusqu’à 8 h par jour pour allaiter les bébés loutres. Cette consommation en grande quantité de lait permettra à ces bébés loutres de vite grandir. Au bout de 4 mois, les bébés loutres sont nourris aux aliments solides, fini le lait. Ils apprendront les cours de bases de la chasse à la nourriture sur terre et dans l’eau par la maman loutre.

Toutefois, il faut noter que malgré cette formation les bébés loutres sont très vulnérables pendant les années de leur vie. N’hésitez pas à consulter notre article sur le mode de vie de l’animal loutre.

Les loutres de mer ont la fourrure la plus épaisse du monde

La fourrure des loutres de mer: une fourrure pas comme les autres

Vous le savez, les loutres de mer sont l’espèce de loutre ayant la fourrure la plus dense. Mais saviez-vous que la fourrure des loutres de mer est aussi la plus dense de tous les mammifères sur terre ? C’est un fait. Les loutres de mer ont la fourrure la plus épaisse du monde !

Lorsque la loutre nage, sa fourrure retient une couche d’air près de son corps. Cette couche d’air va alors agir comme un isolant et maintenir au mieux que possible sa chaleur corporelle.

Etant le seul mammifère marin à ne pas avoir de couche isolante de graisse contre l’eau de mer glacée, les loutres de mer ont jusqu’à 1 million de poils par pouce carré, sur les parties les plus denses de leur corps. Et chacun de ces poils leur est nécessaire lorsqu’elles plongent dans les eaux, glaciales, de l’Océan Pacifique. Avec une fourrure aussi épaisse, la loutre des mers possède comme une combinaison de plongée !

Couchées sur leurs dos, les loutres de mer inclinent leurs têtes vers leurs ventres et soufflent de l’air dans leurs fourrures. Cette technique les aide d’une part à rester encore plus au chaud, et d’autre part à augmenter leur flottabilité.  Les bébés loutres de mer naissent avec un manteau de fourrure qui les empêche de plonger. Après deux mois, ils s’en débarrassent.

Le toilettage de la loutre : une routine cruciale pour les loutres de mer

Le toilettage permet aux loutres de mer de rester au sec et au chaud, autant que possible. Soulignons ici l’importance du toilettage pour les loutres de mer, dont la majorité de leur temps est passée soit à manger, dormir ou à se toiletter.

Les pattes des loutres de mer, toutefois, sont les seules parties de leur corps où leur fourrure n’est pas aussi dense. C’est notamment pour cette raison que les loutres de mer maintiennent leurs pattes hors de l’eau, au repos, afin de préserver leur chaleur corporelle.

Loutre de mer

La fourrure de loutre: un nouveau textile hydrofuge ?

La fourrure épaisse des loutres de mer a fait l’objet d’études pour les scientifiques. Suite à diverses expériences de manteau fourrure artificielle, des scientifiques ont confirmé l’efficacité du manteau de fourrure de la loutre de mer.

Ces études pourraient éventuellement donner lieu à la conception et production d’un textile dit hydrofuge, capable de se protéger de l’humidité. Finalement, les plongeurs s’aventurant dans des eaux froides ne devraient-ils pas se vêtir de combinaisons humide… à poils ?

Dites-nous ce que vous en pensez !

On trouve les loutres partout dans le monde, sauf…

Où trouve-t-on les loutres ?

Les loutres et leurs différentes espèces vivent dans différents habitats, à savoir dans les océans, les rivières, les lacs, et les zones humides du monde entier. On les trouve de l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud, de l’Afrique à l’Asie et partout en Europe. On trouve les loutres partout dans le monde, sauf… en Australie ou en Antarctique !

Loutres

La fourrure: l’atout de la loutre

Vous trouverez nos amies les loutres vivant dans des zones proches de l’eau, plus précisément où l’eau est extrêmement froide. C’est grâce à leur fourrure que les loutres maintiennent une chaleur corporelle. C’est d’ailleurs cette fourrure qui nous amène à penser que les loutres ont survécu pendant des millions d’années. Malheureusement, c’est cette même fourrure qui leur est si vitale qui motive la chasse des humains.

La loutre est donc un mammifère qui préfère vivre dans des plans d’eau proches de la terre, avec des bois à proximité. Elle est d’ailleurs douée pour y rester bien cachée et à l’abri des prédateurs se trouvant sur terre. Pour se protéger des prédateurs d’eau, la loutre a tendance à rester près de la rive.

En étudiant les environs, il est possible de savoir s’il y’a présence de loutre ou non. Il est connu qu’une loutre peut stocker des choses diverses. Par exemple, elle stock du sable, de la boue, de l’herbe ou des tas de terre.

Cycle de reproduction des loutres

La reproduction des loutres en différentes phases

Le cycle de reproduction des loutres comprend plusieurs phases. D’abord, il faudrait savoir que la loutre comme chez l’être humain connaît une période de puberté. De ce fait, les femelles loutres atteignent la puberté entre 2 et 3 ans. Les mâles loutres atteignent aussi leur période de puberté à partir de 2 ans. Pendant cette période, il peut y avoir accouplement, mais pas de fécondation. Il faut attendre jusqu’à 3 ans pour avoir une pleine activité sexuelle.

La maturité sexuelle des loutres

Une fois que l’âge de la pleine activité sexuelle est atteint, il peut y avoir alors accouplement entre le mâle et la femelle. L’accouplement se passe généralement sur terre qui est rare ou dans l’eau. Le Coït se traduit par 10 à 30 mouvements de bassin. Sur terre, le mâle arrive difficilement à garder le contact génital au cours du coït, tandis que dans l’eau, il n’est jamais perdu. L’accouplement peut durer généralement entre 10 et 50 mn. Plusieurs accouplements peuvent avoir lieu dans la même journée.

Après l’accouplement féconde il y a alors une période de gestation qui dure environ 2 mois ensuite, on assiste à la naissance des bébés  loutres. Cependant, de nouveaux accouplements peuvent avoir lieu 10 mois après la mise bas donc au total 12 mois. Les bébés loutres étant encore auprès de leur mère, l’accouplement peut avoir lieu en leur présence sans que cela ne pose de problème.

La gestation des loutres

Pour reconnaître une loutre en gestation, on observe après plus de 3 semaines de gestation que les 4 mamelles deviennent bien visibles. Après 1 mois de gestation, le ventre de la femelle commence à s’arrondir légèrement. Les mamelles deviennent ainsi grosses et les tétines bien visibles.  Cet phénomène est bien visible dans l’eau, car le poil est collé à la peau.

Après la première année suivant l’accouplement fécond le cycle de reproduction des loutres peut alors reprendre.

Les différentes espèces de loutres

Les loutres: une grande famille de 13 espèces différentes

Les loutres vivent dans les habitats côtiers et d’eau douce. Les différentes espèces de loutres appartiennent toutes à la plus grande famille de mammifères carnivores sur terre, à savoir la famille des Mustelidae. Toutes ces espèces proviennent d’un cycle de reproduction des loutres assez particulier.

La famille Mustelidae

La famille Mustelidae est donc la plus grande famille de carnivores. Il y a, en effet, plus de 65 espèces de mustélidés; 13 sont des loutres. Dans les années 1960, les biologistes pensaient qu’il y avait jusqu’à 19 espèces de loutres et 63 autres sous-espèces. Après diverses observations et examens attentifs, les biologistes ont fait un constat: certaines caractéristiques, telles que la taille des dents et la quantité de peau nue sur le nez, varient au sein de chaque espèce de loutre. Ces variations avaient alors conduit les biologistes à penser qu’il y avait plus de types de loutres que les gens ne le reconnaissent aujourd’hui. Pourtant, on compte bien aujourd’hui 13 différentes espèces de loutres.

Tout comme le ratel, le glouton, le blaireau ou le putois, la loutre appartient aussi à la famille des Mustelidae. Avec une taille allant de 20cm à 1 mètre, les nombreux membres de cette grande famille présentent des caractéristiques similaires. Effectivement, tous ont un corps allongé et des pattes courtes. Ils ont également une fourrure épaisse, des poils denses et fins, et des oreilles rondes.

Les différentes espèces de loutres

Venons-en maintenant au sujet qui nous intéresse : les différentes espèces de loutres.

Ces adorables créatures appartiennent à une sous-famille des Mustelidae, celle des Lutrinae. Elles sont considérées comme « semi-aquatiques ». Voici ci-dessous une liste de certaines espèces de loutres :

  • La loutre d’Europe : grande (jusqu’à 1,2 mètres) et très bonne nageuse, elle a une fourrure brune. On la retrouve dans tout le continent Eurasien.
    Loutre d’Europe

     

  • La loutre de mer: très grande (un mâle mesure entre 1,2 et 1,5 mètres), la loutre des mers est la seule à vire en eau salée et sa fourrure est la plus dense.
    Loutre de mer

     

  • La loutre de rivière: sa fourrure est claire sur le devant et brun/noir sur le dos. Loutre de rivière vit en petits groupes, en général composés de mères et de loutrons.
    Loutre de rivière

     

  • La loutre géante: origine d’Amérique du Sud, c’est la plus grande (un mâle mesure entre 1,5 et 1,8 mètres de long). Loutre géante fait partie des plus grands prédateurs d’Amérique du Sud.
    Loutre géante

     

  • La loutre cendrée : c’est la moins aquatique des loutres mais aussi la plus petite (entre 40 et 60cm). On la trouve essentiellement en Asie. Loutre cendrée se déplace facilement en terre ferme et est considérée comme joueuse et sociable.
    Loutre cendrée

     

  • La loutre marine : aussi appelée « chat de mer », loutre marine est plus à l’aise dans l’eau que sur terre. Plutôt solitaire, on la retrouve au Chili et au Pérou, dans les zones côtières.
    Loutre marine

     

  • La loutre à pelage lisse : présente dans le sud de l’Asie, en Chine et en Inde, son pelage brillant est plus lisse que celui des autres loutres.

    Loutres à pelage lisse

Consultez notre article concernant la menace d’extinction qui pèse sur les loutres pour prendre conscience de ce qu’elles risquent, et n’hésitez pas à jeter un œil à des organismes internationaux tels que :